Qui sommes nous?

L'association qui regroupe plusieurs clubs de pêche à la mouche de haute Garonne mais aussi des adhérents individuels, a pour objectif d’organiser et de coordonner toutes actions jugées nécessaires pour faire progresser efficacement et positivement la pêche au sens le plus large et préserver les ressources halieutiques.
Il s’agira donc au minimum de :

Réfléchir, Proposer, Informer et Agir sur tous les sujets qui concernent la pêche :

Porter à la connaissance du plus grand nombre notre vision et notre conception de la pratique de la pêche et de la protection de milieux aquatiques (éthique et concept d’une pêche raisonnée, réglementation adéquate, etc).

Devenir une force de proposition crédible vis-à-vis des organismes de tutelle de la pêche ou en interaction avec le monde halieutique (ex : Fédération Départementale, AAPPMA, DRIRE, Agence de Bassin,en tous lieux, et auprès de toutes les institutions, y compris en justice. L'association s'attaquera en priorité à la protection et à la défense des milieux vivants, de la faune et de la flore, et du lit des principaux cours d'eau de Haute Garonne et de leurs affluents et d'une manière générale appartenant au système fluvial décrit au premier paragraphe.

jeudi 23 mai 2013

Ouverture retardée pour la pêche en lacs d'altitude (+1000M)

Pour INFO
En raison des conditions climatiques exceptionnelles qu'ont connu les Pyrénées Ariègeoises cet hiver, la majorité des lacs de montagne est encore gelée à ce jour, interdisant toute possibilité de pêche.
la quantité de neige encore présente rend les accès difficiles, voire dangereux.
En concertation avec les services de l'état et le souci de garantir la sécurité des pêcheurs, la Fédération de pêche de l'Ariège a souhaité reporter par arrêté préfectoral, la date d'ouverture de la pêche en lacs d'altitude au dessus de 1000mètres.
Ce sera donc le samedi 8 juin au lieu du 25 mai.
Espérons que les conditions météo se seront améliorées..... 
infos du 6 juin: les lacs en dessous de 1800m sont pour la plupart dégelés, pour les autres il faut encore attendre...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire