Qui sommes nous?

L'association qui regroupe plusieurs clubs de pêche à la mouche de haute Garonne mais aussi des adhérents individuels, a pour objectif d’organiser et de coordonner toutes actions jugées nécessaires pour faire progresser efficacement et positivement la pêche au sens le plus large et préserver les ressources halieutiques.
Il s’agira donc au minimum de :

Réfléchir, Proposer, Informer et Agir sur tous les sujets qui concernent la pêche :

Porter à la connaissance du plus grand nombre notre vision et notre conception de la pratique de la pêche et de la protection de milieux aquatiques (éthique et concept d’une pêche raisonnée, réglementation adéquate, etc).

Devenir une force de proposition crédible vis-à-vis des organismes de tutelle de la pêche ou en interaction avec le monde halieutique (ex : Fédération Départementale, AAPPMA, DRIRE, Agence de Bassin,en tous lieux, et auprès de toutes les institutions, y compris en justice. L'association s'attaquera en priorité à la protection et à la défense des milieux vivants, de la faune et de la flore, et du lit des principaux cours d'eau de Haute Garonne et de leurs affluents et d'une manière générale appartenant au système fluvial décrit au premier paragraphe.

vendredi 21 février 2014

Curage du barrage "le plan d'Arem"

Bonjour à tous,

Comme vous pourrez le voir en regardant cette photo:                               Panneau d'information
le curage du plan d'Arem est prévu cette année , la crue du 18 juin 2013 ayant forcée la main à EDF et apportée 63000 m3 de sédiments supplémentaires dans cette retenue déjà bien remplie car pour une capacité initiale  de 350000m3 , il ne reste plus qu'à ce jour environ 50000 m3 de stockage d'eau.

Le début des travaux qui a commencé en février avec la mise en place d'un passage à gué ( photo en dessous) afin de faire passer des engins qui vont préparer l'aire de stockage de 19000m2 rive gauche en zone non inondable.

Passage à gué
Le début du curage avec drague hydraulique qui doit juste rétablir 3 chenaux  de 9 mètres de large principalement en faveur du rétablissement du fonctionnement des 2 usines hydroélectriques , Arlos et Fos  devrait commencer à partir du 17 mars pour une période d'environ 5 mois avec d’après certains responsables EDF un taux MES ( matières en suspension) acceptable pour la vie aquatique en aval.
Un laboratoire sera  d'ailleurs présent et contrôlera ces taux, mais ces laboratoires sont généralement payés par EDF qui  nous a déjà démontré dans le passé le respect de la vie aquatique lors de vidange des barrages en midi Pyrénées.
C'est pour cette raison  que nous vous demandons d'être particulièrement vigilant dans les prochains jours sur les bords de la Garonne  et si vous constatez des irrégularités ou de la mortalité , n'hésitez pas à appeler la gendarmerie, prendre des photos en indiquant le lieu et la date ou nous appeler au 06 32 59 65 42 et par mail :  collectifmouches31@orange.fr

 Carton rouge au mois de mai:
Suite du curage avec quelques mauvaises nouvelles du mois de mai ou EDF veut aller plus vite que la musique sans se soucier de la vie du milieu aquatique car après avoir fait quelques transparences de nuit , il poursuit avec une méthode de curage qui n'a rien  d'écologique  (voir photo ci dessous) alors qu'il était prévu une drague hydraulique.

Bien au contraire , en remettant les MES et les sédiments en mouvement  sans parler des jus plus ou moins pollués qui  ruissellent et retournent dans le barrage  comme vous pouvez le voir en image:
http://youtu.be/4d09j7tlSaw

EDF vient d'être contacter ainsi que les instances concernées afin que ce mode d'extraction soit arrêté immédiatement.
 Et nouveau carton rouge au mois de juin:
Apparemment les travaux ont été stoppés ce weekend du 8 et 9 juin  car EDF  passant en mode de crue a profité pour abaisser rapidement le plan de plus d'un mètre en larguant en aval une grande quantité de sédiments.

photo du 8 juin et vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=2oYpoW8swZE


 Bravo encore à EDF pour cette deuxième phase .

11 commentaires:

  1. Bonjour,

    Pour en savoir plus sur le sujet je vous communique les liens vers la notice technique du projet, récupérés sur le blog du collectif « Sortir de l’eau ».
    Notice qui a été présenté sur le site de la DREAL suivant la loi de Participation du Public.
    Seul le collectif « Sortir de l’eau » a émis des remarques…
    Je vous invite à régulièrement visiter le site de la DREAL, car tous ces chantiers ne sont pas annoncés à grands coups de mégaphone !!!
    De plus vous aurez accès à de la documentation sur les ouvrages jusqu’à lors inaccessible.

    Procédures en cours.
    http://www.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr/procedures-en-cours-r3686.html

    Procédures terminées
    http://www.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr/procedures-reglementaires-r3687.html

    Tous travaux en rivières où sur les lacs sont soumis à cette nouvelle loi qui date de fin 2012
    Si les organisations censées protéger nos intérêts ne participent pas, vous aurez vous, le droit d’exprimer vos avis… A bon entendeur !

    =============================================================

    Liens vers projet Plan d’Arem

    http://www.midi-pyrenees.developpement- ... 019631.pdf

    Les documents annexes à la notice technique peuvent se télécharger aux liens suivants:

    http://www.midi-pyrenees.developpement- ... 7c35a9.pdf

    http://www.midi-pyrenees.developpement- ... 0f89ea.pdf

    http://www.midi-pyrenees.developpement- ... 24bd8d.pdf

    http://www.midi-pyrenees.developpement- ... 7db3cd.pdf

    http://www.midi-pyrenees.developpement- ... 14833e.pdf

    Pour les habitués du coin qui souhaitent venir faire l’ouverture, voici quelques précisions sur l’état actuel du tronçon Fos-Arlos.
    Les usines hydroélectriques de Fos &Arlos étant à l’arrêt.
    Le débit sortant du barrage = débit entrant avec donc toutes les variations provoquée par le turbinage de l’usine Espagnole du Pont du Roy. (voir la courbe de la station Vigicrue de Saint-Béat et vous comprendrez…Encore qu’actuellement il y a de la maintenance sur l’usine et les variations sont moindres…)
    Le débit réservé du PdA a changé depuis le 1/01/2014 passant de 0,544l/s à 2,175 m3/s.
    L’usinier n’ayant pas anticipé ce changement… La restitution se fait pour le moment par le corps inférieur de la vanne rive droite réglé à minimum 5m3/s pour assurer aussi le débit réservé à la sortie usine d’Arlos en attendant la construction d’un nouvel équipement. Les anciennes vannes débit réservé situées côté rive gauche ne pouvant assurer que 1,750m3/s…
    Pour le passage à gué prévu pour passer 40m3/s ??? Déjà à 15m3/s il semble presque saturé ! Gare aux embâcles quand il y aura un peu de bouillon !
    Quant aux misérables 50 000m3 qui doivent être dragués… Il faut savoir que la capacité brute de la retenue c’est 500 000 m3, 350 000 m3 c’est la capacité d’exploitation. No coment !



    Bonne lecture

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. bonjour,
    merci pour ces informations ou un document est aussi sur le site de l'aappma de Marignac :
    http://www.aappma-marignac31.fr/
    mais les aappma gérant les secteurs aval de la Garonne n'ont pas été prévenu et cela peut être pour éviter d’ailleurs quelques remarques .
    ces problèmes resurgiront dans ce barrage ou dans ces travaux le transport des solides ainsi que rétablissement de la continuité écologique à été totalement oublié.
    alors bravo EDF

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Ce pseudo curage n'a pour but que de rétablir l'exploitation des usines de Fos-arlos au fil de l'eau car il n'y aura pas suffisament de volume pour exploiter suivant le cahier des charges les 300000m3 rendus journalièrement par les Espagnols.
    Cela se traduira soit par des deversements intempestifs au barrage soit de grosses variations de débits en sortie d'usine d'Arlos et pire un asséchement du barrage si période de sécheresse !
    L'autre raison c'est une raison de sécurité côté évacuateur de crues, qui acctuellement pose probléme sur le clapet central ( colmatage des entrée d'eau du système hydraulique. Pour vous en rendre compte allez regarder le niveau de la retenue sur la règle rive gauche. Si fonctionnement normal quand le clapet déverse, la hauteur de la retenue ne doit en aucun cas dépasser la RN 577,50 NGF, depuis la crue de juin cette côte et journalièrement dépassée de 5 à 15cm de part le colmatage des grilles d'entrée d'eau...)
    La vanne rive gauche est aussi en avarie depuis juin 2013. La réparation traine... Souhaitons qu'a la fonte tout cela sera dispo... Sinon ! :-(
    Sans compter l'envasement de la galerie et les traveaux à executer dans le canal Fos-Arlos etc...
    Pour conclure
    Une fois ces chenaux dégagés. A la prochaine bonne crue, tout ce qui est en queue de retenue viendra de nouveau combler ces chenaux!
    Résultat : Nous aurons droit soit à une succession de curages d'urgences. Soit ce qui est certainement le plus problable. A la remise en route des transparences, car c'est la seule solution efficace et peu couteuse pour le gestionnaire de cet emmenagement hydraulique. L'hypothétique étude d'un curage plus grandiose n'est que poudre aux yeux!
    Le mois dernier lors du coup d'eau qui à donné un peu plus de 100m3 en Garonne, mesurés à Saint-Béat. Un exemple de la nouvelle consigne de tranparence à pu être observée, baisse du niveau de la retenue, évacuation par corps inférieur.
    Dorénavant, A partir de 40m3 en entrée barrage, ouvrez les yeux, regardez l'évolution de l'ensablement des berges... :-)


    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Pour ce qui est du curage, c'est exactement nos conclusions par contre sur le volume journalier rendu par les espagnols 300000m3 je suis un peu septique surtout en été .
      en ce qui concerne les transparences qui sont ni plus ni moins que des vidanges, elle doivent être soumises à certaines obligations et autorisations.
      De toute façon ce barrage devrait être démanteler , il a fait plus de mal que de bien à la Garonne .
      Et si par malheurs nous constaterons la moindre mortalité, nous irons devant les tribunaux.
      Point final.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir,

    Pour répondre à votre interrogation sur les 350000m3 rendus journalièrement par les espagnols.
    Je peux vous assurer que le contrat est bien respecté. Certes il y a eu des périodes tendues où les débits naturels étaient faibles, mais de toute manière ils avaient des réserves pour éventuellement procéder à des délestages au cas où…
    Lorsqu’il y a eu par le passé des problèmes sur Plan d’Arem avec mise à sec du barrage, c’est tout simplement du fait que n’ayant plus sa capacité de stockage de 350000m3 pour assurer l’exploitation normale, la gestion devenait impossible.
    Et maintenant on voudrait nous faire croire qu’avec un petit curage de 50000m3 on peut assurer le lissage des débits entrants !
    A quoi bon avoir fait un barrage de 500000m3 si 50000m3 de curage + 50000m3 du volume restant suffisent !
    On nous prend vraiment pour des neuneus !

    Pour connaître le volume qui transite par La Garonne et qui va arriver au Pont du Roy vous pouvez consulter la station officielle Espagnole de Bossost.
    Elle se trouve en amont de celle utilisée conjointement par le gestionnaire de plan d’Arem , de Vigicrue et des usiniers Espagnols.
    Elle a l’avantage de donner les débits, et possède un outil de calcul sur une période choisi.
    Pour cela il suffit une fois sur la page d’accueil de cliquer sur graphique.
    De zoomer sur 1d ou 7d.
    Choisir à l’aide des curseurs( II) de droite et de gauche la plage périodique que vous voulez calculer.
    Cliquez ensuite sur le pavé »Aréa de la curva »
    Une fenêtre s’ouvre avec la plage à calculer
    Cliquez sur « Calcular » pour avoir le résultat.
    Ce débit-là, passera forcément en France. La seule retenue où il peut y avoir stockage c’est Presa Toran 130000m3 de capacité d’exploitation, qui peuvent être rendus par l’usine de Pont du Roy en 45 minutes si usine à bloc soit 48m3/s.
    Donc, le jour où le gestionnaire de Plan d’Arem vous dira que si le barrage est à sec c’est la faute aux Espagnols qui n’ont pas rendu les 350000m3…
    C’est ici qu’il faudra venir vérifier, et chercher les preuves du contraire.

    http://195.55.247.237/saihebro/index.php?url=/datos/ficha/estacion:A019


    Soyons vigilants

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Avant hier soir, la nouvelle consigne de pseudo transparence a bien été mise en oeuvre. A partir de 70m3/s en entrée retenue, on ouvre les vannes inférieures et on baisse le niveau jusqu'à moins 4 mètres en créant un petit sur-débit !
    Le résultat on peut le voir sur les berges qui servent de bassins de décantation maintenant que les débits ont chutés.
    Sans nul doute l'opération de la nuit du 21 aura été plus efficace ( et surtout moins coûteuse) pour l'exploitant qu'un mois de travail avec les "chalutiers suceurs"!!!
    Biensur, comme toujours, la garderie n'avait pas été avertie...
    Donc, pas de mesure de MES contradictoire
    Attendons la prochaine!


    A bientôt

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour,
      merci pour ces infos , j'y suis aller faire un tour , le 28 mai et surprise , la méthode employée n'est plus la même , je fais un rajout sur l'article en alertant les services concernés.
      à bientot

      Supprimer
  8. Bonjour,

    Aujourd'hui 7 juin. Suite aux températures élevées des derniers jours, le débit Garonne augmente. A l'heure où j'écris ce post, le débit entrant barrage est supérieur à 70m3/s.
    Il faut donc s'attendre à un tour de c.. de la part des usiniers durant ce WE, si les conditions météos ne changent pas...
    Restons vigilants !!!

    31440

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir,

    A l'heure où j'écris ce post.Le barrage de Plan d'Arem est en opération de transparence partielle.
    La côte retenue est à moins de 2,50m de la RN.
    Le débit à l'amont de Bossost est de 81 m3/s. Environ 100m3/s à Saint-Béat.
    Demain, les berges seront belles !!!

    Bonne nuit !!!

    De 31440

    RépondreSupprimer