Qui sommes nous?

L'association qui regroupe plusieurs clubs de pêche à la mouche de haute Garonne mais aussi des adhérents individuels, a pour objectif d’organiser et de coordonner toutes actions jugées nécessaires pour faire progresser efficacement et positivement la pêche au sens le plus large et préserver les ressources halieutiques.
Il s’agira donc au minimum de :

Réfléchir, Proposer, Informer et Agir sur tous les sujets qui concernent la pêche :

Porter à la connaissance du plus grand nombre notre vision et notre conception de la pratique de la pêche et de la protection de milieux aquatiques (éthique et concept d’une pêche raisonnée, réglementation adéquate, etc).

Devenir une force de proposition crédible vis-à-vis des organismes de tutelle de la pêche ou en interaction avec le monde halieutique (ex : Fédération Départementale, AAPPMA, DRIRE, Agence de Bassin,en tous lieux, et auprès de toutes les institutions, y compris en justice. L'association s'attaquera en priorité à la protection et à la défense des milieux vivants, de la faune et de la flore, et du lit des principaux cours d'eau de Haute Garonne et de leurs affluents et d'une manière générale appartenant au système fluvial décrit au premier paragraphe.

jeudi 7 juin 2012

Abrogation et JUSTICE



Bonjour à tous,
une  très bonne nouvelle, malgré l'abrogation des 3 arrêtés  par le préfet ( voir article précédent). le tribunal  administratif de Toulouse en a  décidé autrement .
Notre affaire concernant la  baisse de la maille  de 23 à 20cm de la truite Fario sur la Garonne  et sur certains affluents par la fédération de pêche de Haute Garonne devait être jugée car les arrêtés ont été consommés , le préfet les ayant abrogés que le 19 janvier 2012.
Le tribunal administratif a rendu son jugement le 1er juin 2012, les arrêtés  concernant la pêche en eau douce  pour les années 2009/2010/2011 sont annulés. 

Le préfet de haute Garonne est condamné , le prélèvement des truites à 20 cm sur la Garonne , sur certains affluents ainsi que l'emploi d'asticots en rivière de première catégorie est interdit.
L'état versera  au collectif  une somme d'argent qui contribuera largement à rembourser les frais d'avocat.
La fédération sera dans l'obligation de revoir sa copie concernant la campagne de pêche pour 2013 ou notre participation serait souhaitable afin d'éviter un nouveau contentieux.


Passez de très bonnes vacances.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire