Qui sommes nous?

L'association qui regroupe plusieurs clubs de pêche à la mouche de haute Garonne mais aussi des adhérents individuels, a pour objectif d’organiser et de coordonner toutes actions jugées nécessaires pour faire progresser efficacement et positivement la pêche au sens le plus large et préserver les ressources halieutiques.
Il s’agira donc au minimum de :

Réfléchir, Proposer, Informer et Agir sur tous les sujets qui concernent la pêche :

Porter à la connaissance du plus grand nombre notre vision et notre conception de la pratique de la pêche et de la protection de milieux aquatiques (éthique et concept d’une pêche raisonnée, réglementation adéquate, etc).

Devenir une force de proposition crédible vis-à-vis des organismes de tutelle de la pêche ou en interaction avec le monde halieutique (ex : Fédération Départementale, AAPPMA, DRIRE, Agence de Bassin,en tous lieux, et auprès de toutes les institutions, y compris en justice. L'association s'attaquera en priorité à la protection et à la défense des milieux vivants, de la faune et de la flore, et du lit des principaux cours d'eau de Haute Garonne et de leurs affluents et d'une manière générale appartenant au système fluvial décrit au premier paragraphe.

dimanche 10 juillet 2016

Energie renouvelable Polluante

 Bonjour à tous,
Nous relayons cette pétition car nous sommes aussi révoltés des atteintes continuelles  comme les assèchements , éclusées non régulées,  pollutions, vidanges des barrages et tronçonnages de nos cours d'eau.

Micro centrales, barrages ... Stop, ça suffit !

Après le désastre écologique sur la Haute Dordogne en février 2015 qui a éliminé toute vie aquatique sur 20 km de cours d’eau, de La Bourboule jusqu’à Bort-les-Orgues, après celle survenue le 16 mars 2016 au barrage de Fabrèges dans les Pyrénées Atlantiques avec des conséquences indéniables sur le Gave d'Ossau et une mortalité totale des espèces aquatiques sur le tronçon situé jusqu’au bassin dit des « Allias », après, après...c'est maintenant au tour de la Neste d'Aure où une opération de curage de la retenue de Rioumajou en amont de Saint-Lary-Soulan a débuté le mercredi 22 juin libérant des sédiments et générant une très forte turbidité des eaux rejetées (voir Communiqué de Presse de la préfecture des Hautes-Pyrénées du 24/06/2016).
Véritable joyaux des Hautes-Pyrénées, La Neste qui avait déjà été gravement impactée par les crues de juin 2013 se retrouve donc une nouvelle fois agressée mais cette fois-ci directement par l'homme...
Cet incident, évidemment considéré comme "exceptionnel", dévoile une fois de plus si nécessaire la dangerosité de ces retenues sur le milieu naturel, et quel que soit leur dimensions.
Et pendant ce temps là, sous la pression des lobbies, la Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat, lance le 26 avril dernier un premier appel d'offres pour le développement de la petite hydroélectricité prévoyant d'équiper de nombreux cours d'eau, notamment pyrénéens, alors même que notre pays montre un retard par rapport aux objectifs fixés par la directive cadre européenne sur l’eau (Grenelle de l'environnement). Et tout ça pour quelques kwh d'électricité ! De qui se moque t'on vraiment ?
Pour que ce genre d’incident ne se répète plus, contre le développement de la petite hydroélectricité, pour la libre circulation des cours d’eau... tous unis et solidaires nous pouvons espérer nous faire entendre.
Cette pétition sera adressée à :
Ségolène Royal, Ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat
ONEMA
EDF, «eau, territoires, environnement»
DREAL
Fédération Nationale pour la Pêche en France
Fédération des Hautes-Pyrénées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique
Préfecture des Hautes-Pyrénées, Cabinet - Pôle Communication Interministérielle

SIGNATURE  PETITION



2 commentaires:

  1. A l'heure où les politiques rétropédalent sur la continuité, il est bon de rappeler l'impact des barrages, mêmes modestes sur nos cours d'eau. Certaines associations de défenses des moulins, très actives, n’hésitent pas à user d'arguments peu objectifs. Ci dessous le lien vers une qui veut de l'hydro à gogo. Bonne lecture

    http://www.hydrauxois.org/

    RépondreSupprimer
  2. bonjour,
    merci voila qui est chose faite avec la lettre envoyée vendredi à Madame la ministre

    RépondreSupprimer